Le long parcours de la remission

Il y a une semaine j’ai failli écrire qu’il y avait un vrai mieux. Moins de douleurs, même si la fatigue et quelques soucis neurologiques continuent, je sentais une vrai amélioration.

Depuis, c’est beaucoup plus mitigé.

J’ai l’impression de faire un bond en arrière de quelques semaines, moins…

les douleurs diverses, les troubles de la parole, la fatigue, les sauts d’humeur, etc… Sont repartis de plus belle… Et c’est dur dur pour le moral.

Voici pour les quelques nouvelles , espérant pouvoir vous en donner des meilleures bientôt.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le long parcours de la remission »

  1. Bonjour,
    Pour ma part je voulais vous dire un grand merci de mettre vos traitements sur votre site, car effectivement ça donne une idée de ce qui est fait dans cette clinique allemande et ça permet de comparer! Je pense que c’est à chacun de savoir se raisonner pour ne pas prendre un traitement sans surveillance! En attendant ça permet de voir ce qui est proposé en Allemagne.
    Je suis vraiment contente d’être tombée sur votre site qui est très clair et agréable à lire, bravo à vous!!
    C’est également très intéressant de suivre votre évolution au fil des mois, que ce soit au niveau des symptômes physiques ou vos ressentis émotionnels ou comment se passent les rdvs etc c’est très utile d’avoir votre témoignage!!
    Après des années de fatigue, douleurs et de déni médical j’ai enfin découvert en 2014 que j’avais lyme chronique. J’ai vu un premier médecin qui m’a prescris un traitement naturel à base d’huiles essentielles et de plantes antibiotiques mais cela n’a pas suffit malheureusement… Ensuite il a m’a donné des antibios chimiques en janvier mais je réagissais très mal et il était un peu dépassé… On m’a ensuite donné le contact d’un médecin de lyme plus proche de chez moi et j’ai commencé un nouveau traitement avec antibiotiques chimiques début juillet. Je reprend espoir avec ce nouveau traitement!!
    Mais je pense que si ce traitement ne m’a pas sorti d’affaire au bout d’un an il faudra que j’aille à la clinique d’Augsburg, même si financièrement je ne sais pas comment je vais faire…
    C’est pour ça qu’en attendant pouvoir suivre votre parcours dans cette clinique m’intéresse grandement!!
    Encore un grand merci pour votre site 🙂
    Et bon courage pour tout!!!

    J'aime

    1. Bonjour,

      Et Merci à vous de votre messag car ce sont des témoignages comme ceux là qui me donnent encore plus envie de m’investir dans ce site.
      C’est clairement pour ces raison que je l’ai créee et que j’ai noté le traitement.
      Je vous souhaite de trouver le bon traitent qui vous sortira d’affaire.
      Cdlt
      Aude

      J'aime

  2. Bonjour, j’ai suivi un cursus un peu similaire…J’avais lyme depuis environs 15 ans et mes symptômes ont explosé en octobre 2014. J’ai eu une sérologie positive (IGG sans IGM) en avril 2015 (le 1er) et malgré des symptômes évocateurs et un tableau clinique en faveur d’une borréliose de lyme, l’infectiologue de CHU de Limoges a refusé totalement de me prendre en charge car j’avais eu 3 semaine de 100mg de doxycycline. Mon père avait reçu en 2004 un traitement antibiotique de 5 mois pour une supposée phase 2….donc je savais que 3 semaines ne suffisait pas. J’ai donc refais un test positif (IGG+IGM+elispot+erlichiose+CD3/CD57 à 80) au BCA en Juin. J’ai ensuite suivi le « lyme compact treatment » durant 3 semaine en juillet/aout 2015. Je me sentais un peu mieux mais ces progrès étaient très variables…J’ai continué l’antibiothérapie (450mg azithromycine, 200mg doxycycline, 200mg rifampicine) jusqu’à aujourd’hui. Mes symptômes (plus d’herx) ont quasi disparus et mon elispot est négatif à Lyme, erlichiose…Etc. Je finis mes antibiotiques et j’arrête pour reprendre un traitement phyto pour remonter mon système immunitaire qui a beaucoup baissé durant le traitement antibiotique (CD57 tombé à 80,70, puis 49, puis 31). Ma compagne est aussi « lymée » mais dans une moindre mesure, nos traitements ont 2 mois de décalage et elle souffre toujours à l’heure d’aujourd’hui (douleur au dos). La contamination sexuelle est probablement l’origine mais pas certaine car je vis dans une zone fortement endémique (Limousin). J’ai d’ailleurs appris que mes parents en plus de ma compagnes étaient aussi malades !?. Il y a des questions a se poser concernant Lyme si on ne fait rien !!!! Cependant il est possible de sortir de Lyme à condition d’y mettre le prix, 14000 euros dépensés depuis juin 2015 jusqu’à février 2016 autour de la maladie de Lyme. 10000 Km parcourus pour aller en Allemagne. Cela fait 1 ans et 2 mois que je continue à travailler dans des conditions difficiles incompatibles avec l’exercice d’un profession nécessitant une forte concentration (informatique) : surprésenteïsme car les médecins refusent de m’arrêter et bottent en touche quand on parle de Lyme. Deux médecins traitants ont fini par me lâcher et ont refusé de me donner des antibiotiques de peur de représailles de la part de la sécurité sociale ou de l’ordre des médecins. Au final j’ai eu en tout est pour tout: un mois d’arrêt de travail en 1 ans et 2 mois, j’ai pris autour d’un mois et demi de congé pour aller me faire soigner à mes frais en Allemagne. Voilà le coût qui n’est pas encore complètement clos à l’heure qu’il est…. Cependant aujourd’hui je suis en forme et je ne ressens plus rien !!!!! La dépression cachée que l’infectiologue avait diagnostiqué a du disparaitre à coup d’antibiotique !

    Aussi bon courage pour la suite !!! La guérison est possible…plus d’un a réussi avec un traitement adapté ce qui semble votre cas.

    J'aime

    1. Bonjour Nicolas
      Merci pour vos informations sur le blog de Aude. Est ce que votre épouse va bien elle aussi aujourd’hui? Et conseillez vous ( malgré le coût) de faire les 3 semaines à la clinique. Est ce un vrai plus? J ai un rdv pour une consultation au bca mais j aimerai faire ce qu il y a de mieux car je vais très mal..Merci de votre réponse

      J'aime

  3. Bonjour Aude, en effet il est mis à grosse épreuve notre moral ! Surtout quand il y a eu de mieux avant, mais le « bond » en arrière n’est pas si loin que cela même si c’est notre impression… mais on rebondit vite, et puis il y a la motivation. Toujours regarder le mieux. Nous sommes des combattants.
    Vous mettez vos prescriptions détaillées, cela me dérange, beaucoup de personnes diagnostiquées ou non positives, mais ayant des soucis pour trouver un médecin pour les suivre utilisent toutes les indications données à droite ou à gauche. Sans voir que chaque cas est différent, que nous avons pas tous les mêmes pathologies,…. C’est même dangereux voir suicidaire d’utiliser « l’ordonnance » de quelqu’un. Une prescription même « naturelle » peut-être dangereuse.
    Merci, bon courage, aimer la vie et la vivre le mieux possible chaque jour qui passe.

    J'aime

    1. Merci Corinne pour votre commentaire.
      C’est sur ce rebond en arrière est sûrement pour mieux aller de l’avant…
      Concernant les ordonnances médicales, il me semble, que quand nous cherchons des informations, il peut être « utile » de voir ce qui peut être prescrit ailleurs. Et je précise bien-sûr que toute prescription est au cas par cas et nullement à utiliser à tout va.
      Autrement malgré les hauts et les bas, je continue à mordre la vie à pleine dents, comme le dit plein d’amour mon pilier de toujours, « je ne connais personne aussi volontaire que toi », et je compte bien que ça dure.
      Merci à vous 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s