Les effets du gluten sur les Lymées et notre intestin

Aujourd’hui je vais vous parler des effets du Gluten sur des personnes comme nous souffrant de maladies Chroniques où auto-immune, ou simplement d’une sensibilité au gluten.

Pour commencer revoyons ensemble ce qu’est le gluten exactement. En tant que tel il n’existe pas dans les céréales, alors comment se crée-t-il ?

Les protéines céréalières se répartissent en différents groupes et, parmi eux, on trouve le groupe « gluten ». Ce sont des protéines qui rendent les farines panifiables (élasticité, résistance de la pâte). On les appelle les :

  • glutélines
  • prolamines

Faut savoir que c’est une protéine récente, qui a moins de 10000 ans, et qui est sans intérêt nutritionnel

  • Pendant 99,9% de son histoire, l’homme a mangé sans gluten ! La protéine a été consommée pour la première fois il y a seulement 10000 ans, lors des débuts de l’agriculture avec la domestication des céréales.
  • Et le gluten n’est pas du tout indispensable d’un point de vue nutritionnel !

Vu que c’est une protéine récente, notre corps n’a pas encore eu le temps de développer des enzymes suffisantes pour le digérer

Les céréales modernes ont subi un grand nombre de transformations génétiques au cours des derniers siècles, avec l’essor de l’agriculture.

Si les céréales anciennes, telles que le riz, le quinoa ou le sarrasin, ont peu ou pas évolué génétiquement et restent bien tolérées. Les céréales modernes ont été progressivement sélectionnées et mutées pour des besoins technologiques. C’est le cas du blé, de l’orge, du seigle, du maïs ou encore de l’avoine.

Exemple concret, les blés originels comptaient 14 chromosomes alors que les blés actuels en comptent… 42 ! Chez l’homme l’ajout d’un seul chromosome a des effets incommensurables (par exemple la trisomie 21). Alors imaginez ce qui peut se passer en multipliant un patrimoine génétique par 3.

Au fur et à mesure des années, notre alimentation c’est enrichie en gluten

Pain, pâtes, viennoiseries, plats préparés et pleins d’autres produits contiennent des traces de blé…

Le secteur de la boulangerie est emblématique avec l’utilisation de farines de blé de plus en plus riches en gluten. Grâce à leur importante capacité d’absorption d’eau, les pains obtenus sont plus gonflés, moelleux et s’émiettent moins. Vérifiez vous-mêmes l’étiquetage des pains en boulangerie (lorsque la liste des ingrédients est indiquée) : vous y verrez par exemple “farine de blé T80, farine de seigle, gluten, sel”.

Bref, sans le savoir on en mange de plus en plus. Sans oublier que notre corps à la base ne sait pas correctement la digérer.

Bon là on parle de blé depuis tout à l’heure, mais il y a pas que le blé, on trouve du gluten aussi dans L’avoine, le Blé, l’épeautre, l’orge, le Kamut, le petit épeautre, le Seigle

La sensibilité au gluten, qui est une maladie différente de l’intolérance au gluten (aussi appelée “maladie cœliaque”) elle est plus fréquente (entre 10 et 40% de la population serait concernée d’après des études préliminaires).

Maintenant que l’on a défini ce qu’est que le gluten, voyons quels effets il a sur notre organisme

A force d’ingérer du gluten, une réaction immunitaire se déclenche, entrainant une réaction inflammatoire chronique, qui va mener à la destruction complète des muqueuses intestinales et créer une perméabilité intestinale.

Qu’est-ce que la perméabilité intestinale, Ou hyperperméabilité intestinale ?

C’est le fait que tout ce qui est molécules étrangères, toxines, particules alimentaires, médicaments, et j’en passe, passent au travers de la muqueuse, entrent dans notre organisme et déclenchent une tempête immunitaire.

Le système immunitaire se voit submergé par cette entrée d’antigènes !

Il n’est pas du tout supposé recevoir cette dose d’agresseurs extérieurs et va devoir utiliser ce que l’on appelle des « anticorps ». Le système immunitaire essaie, tant bien que mal, de gérer cette attaque en produisant des anticorps : IgA et IgG (ce sont des noms bizarres, mais bien connus de malades de lyme ou malades chroniques ou auto immunes), et qui va engendrer soit

  • Inflammation chronique
  • Soit Problème auto-immune

La rupture de cette barrière mécanique et le passage dans la circulation générale de ces substances sont le point de départ commun à de multiples pathologies.

Dans énormément de maladies graves et compliquées, pour lesquelles il n’y a pas ou peu de solutions médicamenteuse, si l’on ferme la perméabilité intestinale, immanquablement on va améliorer les choses.

D’autres facteurs peuvent aussi l’entraîner cette perméabilité : le sucre, l’alcool, la caséine, qu’on retrouve dans le lait de vache, et les aliments transformés, mais aussi le stress…

Qu’est ce qui se passe si on associe ça avec une maladie chronique ou auto-immune…

Le système immunitaire, déjà occupé à gérer l’attaque dû au gluten, a moins de force pour combattre les autres bactéries, virus. Du fait de la porosité, ceux-ci peuvent passer partout et circuler dans tout l’organisme.

C’est probablement ce qui s’est passé pour moi. Pour autant que je me souvienne j’ai toujours eu des soucis de sommeil, de l’eczema, des douleurs migrantes. Mis à part l’eczema tous ces symptômes étaient légers, tout à fait vivables et je me suis dit que c’était « normal ».

Après ma piqûre en 2013, mon système immunitaire probablement déjà occupé a gerer le gluten tant bien que mal, depuis probablement 30 ans, s’est retrouvé confronté à une invasion de bactéries, borrelias, Ehrlichia, Chlamydia Pneumoniae, et Epstein-Barr Virus.

Du coup mon corps s’est trouvé obligé à devoir gérer une multitude d’agressions de toutes part. Totalement affaibli et ne sachant plus se défendre un grand nombre de symptômes ont commencés. Pour ceux qui me suivent soit sur mon blog soit me connaissent vous savez que j’en ai eu un paquet, 42 en tout.

Malgré le fait que des personnes, médecins, me disaient devoir arrêter le gluten j’avoue ne pas l’avoir fait au début, car je ne voyais pas l’intérêt, on ne m’a pas expliqué exactement les conséquences sur le corps, ce que ça provoquait, et pourquoi le fait d’arrêter me permettrait d’aller mieux. On m’a juste dit d’arrêter. Jusqu’au jour ou une malade de lyme m’a envoyé un message suite à un nouveau post pas très positif sur mon blog, et m’a dit qu’elle n’avais plus de symptômes, qu’elle avait pu donner son sang et que lyme était une histoire ancienne grâce à l’alimentation.

C’est là que je me suis intéressée aux conséquences du gluten sur mon organisme et au mode Paléo et que j’ai décidé de tester quelques semaines pour voir si ça fonctionnait.

Aujourd’hui grâce au sans gluten mon corps peut se concentrer à combattre la maladie de lyme. D’ailleurs depuis mon arrêt, mes symptômes se sont estompés petit à petit, pour aujourd’hui n’être quasiment plus présents.

Alors non !! ne pas consommer de Gluten ne vous coupe pas d’une vie sociale… Je l’ai tellement entendue celle-là !

Qui n’a jamais trouvé dans un restau une salade, un poisson ou une viande accompagnée de légumes ou de frites… un fromage blanc ou des fruits en desserts.

Bon quand on va chez des amis on adapte, on amène son pain sans gluten et normalement si ils vous connaissent ils comprennent et s’adaptent eux aussi. Ils vous serviront pas une plâtrée de pâtes ou une tarte aux légumes, et si non, ben on décline gentiment le dessert, ça sera ça en moins sur les hanches, faut voir le bon côté des choses 😛

J’ai justement voulu faire cette vidéo pour vous expliquer pourquoi quand on a une maladie chronique ou auto-immune le fait d’arrêter le gluten peut vous guérir, ou tout du moins vous permettre d’aller beaucoup mieux, sans juste vous dire d’arrêter d’en consommer.

Alors en pratique il y a pleins d’Instagrameurs paleo, ou sans gluten que je ne peux que trop vous conseiller, vous les trouverez en bas dans les Hashtags. Et bien sur vous trouverez toutes les infos sur mon parcours avec lyme, les traitements que j’ai pris et un livre de recttes que j’ai fait avec tout pleins d’idées trouvés à droite à gauche sur le net sans gluten, sans lactose ni sucre.

Bye bye mes Warriors et à très vite !

Les Instagrammeurs à suivre : @thibault_geoffray @_bigwill_ @chris_paleo @paleorunningmomma et il y en a pleins d’autres…

https://www.youtube.com/redirect?v=HxIy-_FJLEI&event=video_description&q=https%3A%2F%2Flamaladiedelyme.fr%2F2018%2F10%2F21%2Fpaleo-moderne-ma-renaissance%2F&redir_token=noIJ6b-BQBiXewczVEmVAyieGdh8MTU0MjAzNjc2MUAxNTQxOTUwMzYx

Publicités

9 commentaires sur “Les effets du gluten sur les Lymées et notre intestin

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour à tous! J’ai également pris de l’artemisine ou armoise annuelle, ne pouvant reprendre du riamet suite à des problèmes cardio-respiratoires lors de ma dernière cure d’antibiotiques. C’est un antiparasitaire antipaludeen naturel, destiné à traiter les symptômes liés à la babesia. Je l’ai ensuite associée à de la cardere à visée antiborrelienne. Les deux m’ont considérablement améliorée. Associées au régime alimentaire sans gluten, sans lait, sans sucre(qui sont pro inflammatoires et qui majorent nos douleurs), ces deux plantes m’ont réellement aidée. Le traitement est long, mais les herx sont moins massifs qu’avec les antibiotiques que mon corps ne supportait plus. J’ai testé plusieurs marques, les produits de meilleure qualité que j’ai pu trouver sont ceux du site allemand kasimir et liselotte.
    J’insiste aussi sur l’importance du régime alimentaire. Comme Aude, on me l’a conseillé dès le départ. Je ne réalisais pas à quel point il avait un impact sur les douleurs, l’inflammation. J’étais réticente, car j’avais l’impression que c’était double peine, que de supprimer mon pain et mon fromage, mon chocolat. Les propos d’Aude mon encouragée à prendre la décision de m’y mettre, à effectuer des recherches dans ce sens. Lyme nous intoxique de ses toxines, nul besoin d’en rajouter avec ce que l’on met dans notre assiette.
    Bravo pour ton dossier et la vidéo Aude, ils sont clairs et instructifs, et de voir que tu es en forme après tout ce que lyme t’a fait subir me remonte le moral et me permet de tenir, de me dire que l’on peut retrouver une vie normale et la santé malgré lyme. Tu transmets une énergie positive, de l’optimisme; ça donne l’envie de continuer à se battre, à ne rien lâcher dans les moments difficiles où la ligne d’arrivée semble inatteignable.

    J'aime

      1. Ce que je souhaiterais Aude c’est débattre sur le Totum de la plante Artémisia Annua,honnêtement nous sommes bien loin de tout connaître sur les bienfaits de cette plante quasi miraculeuse.
        Pour les co infections liées à Lyme,c’est une évidence,mas pas que..
        Angiogenèse tumorale au vu des défaillances du système immunitaire
        Bien amicalement
        de Pédrini Est France

        J'aime

      2. Bonjour je gère moi même ce blog et ce n’est pas un forum. J’ai oublié votre précédent poste mais je ne lancerai pas de débat. De plus je l’appuie sur des choses que j’ai testé, des preuves scientifiques etc, mais où j’ai moi même une connaissance sur le sujet.
        Ravie que cela fonctionne sur vous mais pas sur que ce le soir pour tous. Autrement si c’était une solution miracle pour tous les malades nous en serions pas là où nous sommes. Malheureusement…
        Lymicalement

        J'aime

      3. bonjour,
        Je suis bien d’accord avec vous Aude sur la forme,mais sur le fond sans vouloir insister lourdement,il faut certainement voir les choses sous un autre angle.
        Je suis aussi classé Neuroboréliose.
        Mais nous en débattrons donc plus.
        bien à vous
        de Pédrini

        J'aime

      4. Encore une fois ici ce n’est pas un forum ou l on peut débattre mais un blog où j’écris mon évolution et ou d’autres personnes peuvent donner leur avis ou échanger avec d’autres. 😉

        J'aime

    1. Bonsoir.
      Je ne suis pas médecin. J’en ai pris, comme vous pouvez le lire dans mon blog. Mais je ne saurai dire a quel point cela a eu de l’effet sur moi.
      Lymicalement

      J'aime

      1. En ce qui me concerne j’utilise Artemisia Annua depuis 6 mois en tisane à concurrence de 12 gr par 1/2 Litre et je constate une amélioration de mon état de 80%.
        Mes propres essais avec ma propre plantation.
        Beaucoup de graines disponibles,je viens de terminer ma récolte.
        Ce qui serait intéressant,serait de continuer de débattre sur ce sujet totum de la plante,pour en faire profiter les autres Lymés.
        Si vous le voulez bien.
        Bien amicalement
        de Pédrini

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :