Laboratoire BCA Augsburg, Barla…, des questions se posent…

Des journalistes danois ont, en 2017, fait analyser leur sang à la Clinique BCA, et ils sont tous revenus positifs malgré le fait qu’ils soient tous en parfaite santé.

Mon conjoint lui même avait été testé dans le laboratoire Barla et revenu positif, pourtant presque aucun symptôme qui ne pourrait être dû à autre-chose : fatigue, troubles de la mémoire légères (D’ailleurs tous ces symptômes ont quasi disparus depuis qu’il a diminué nettement le Gluten…).

Je me pose de plus en plus de question sur ces cliniques, qui se font un fric fou depuis la médiatisation de la maladie de lyme. N’auraient elles pas intérêt à ce que les personnes venant chez elles soient toutes atteintes de lyme ? Cela leur rapporte tellement…
Ne pourrait-on pas parfois mettre certains symptômes sur d’autres maladies ?

Attention je ne dis pas que tous leurs résultats positifs sont faux !! je me questionne juste.

Je ne dis pas non plus que personne n’est atteint par Lyme, on est bien d’accord et la première je sais que je l’étais/le suis. Mais peut-on parfois envisager d’autres pistes.

Comme évoqué dernièrement dans ma vidéo sur le gluten nous savons maintenant ce que le Gluten fait à notre corps et les symptômes qu’il peut causer, et le simple fait de l’éliminer de notre quotidien peut opérer des changements radicaux.

Du coup je me poser la question suivante : Les traitements proposés par une clinique telle que la BCA, Barla et autres, prodiguant l’arrêt du sucre, du gluten, des produits laitiers combinés à un traitement antibio ou naturel, sert il vraiment à éliminer Lyme qu’ils incriminent systématiquement ou cela pourrait il être dû à d’autres facteurs et du coup le fait d’arrêter certains aliments et refermant la perméabilité intestinale permettrait elle pas de guérir nombre de pathologies ?!

Pour ce faire j’aimerais lancer un sondage, il y a t’il des personnes ayant envoyé leur sang à la BCA, Barla ou autre laboratoire pour la recherche sur Lyme qui soit négatif ?
Ceci m’intéresse vraiment au plus haut point !

Voici le lien d’un article très intéressant, néerlanais que vous pourrez faire traduire par GooglTrad si vous le désirez : https://www.nrc.nl/nieuws/2018/11/06/leven-met-lyme-of-is-het-een-andere-ziekte-a2754180

A très vite pour de nouveaux articles, notamment sur la thérapie par cellule souche qui se fait maintenant en Allemagne (35 000€). Je me documente et vous tiens informée, mais comme vous vous doutez déjà, j’émets de très grosses réserves, tout comme la thérapie de la chaleur à 10 000€ 😉

Lymicalement !

Publicités

28 commentaires sur “Laboratoire BCA Augsburg, Barla…, des questions se posent…

Ajouter un commentaire

  1. Bonsoir Aude, bonsoir à vous toutes et tous!
    Je suis Jean-Thomas, nouveau lymé de France. Professionnel de la montagne dans les Pyrénées Orientales j’ai été mordu il y a 18 mois. Je ne vous raconterai pas ce que vous avez déjà connu, erreurs, errance, antibios inefficaces, herx sévères…Puis finalement des rencontres fructueuses, naturopathes, nutritionistes et reprise en main énergique.
    C’est en furetant sur le Net que j’ai posé mes yeux sur tes (et vos) articles et témoignages très riches et ô combien encourageants; ( je reviendrai vous lire régulièrement pour me recharger!)…
    En ce qui me concerne, c’est la phytothérapie qui m’a mis sur la bonne voie,( après 8 mois infructueux)) c’est à dire Artémisia annua dans un premier temps, puis l’aubier de lapacho ensuite, envisagés en alternance sur plusieurs mois selon l’évolution des symptomes. bien sûr je n’échappe pas à la nécessité de prendre des compléments.
    Quand je cours régulièrement, 4 à 5 fois par semaine, les symptômes sont quasi inexistants.
    En revanche, si je baisse le rythme et que je consomme des glucides, ils reviennent très vite.
    L’équilibre à trouver est assez fin je crois mais il existe.
    Je concède que vivre en montagne est un sérieux avantage pour pratiquer une oxygénation régulière!
    Merci pour vos témoignages, ils sont d’une grande richesse humaine,
    Salutations depuis les montagnes du Sud

    J'aime

  2. Bonjour Aude, oui le test Western Blot peut-être négatif alors que tu as la maladie. C’est ce qui m’arrive. Piquée par Six tiques en mai 2018, j’ai fait une forte de fièvre de 39.5 trois semaines après, entre la piqûre et la fièvre j’ai eu la vulve écarlate, j’ai mis cela sur le compte d’une irritation quelconque, maintenant j’ai tous les symptômes, qui me gâchent lavie.je me suis évidemment alors renseigné, ce qui me permet de dire avec certitude qu’en 2011 j’ai eu un érythème migrant sur le mollet, après avoir enlevé une tique gorgée de sang. A l’époque je n’avais pas entendu parler de cela et je me suis dit que si c’était parti,au bout d’un mois quand même, ce n’était rien. Belle erreur. J’ai eu des symptômes ,mal aux tibias ,aux cervicales, points dans le dos, impression de diaphragme qui serre la poitrine, tout cela par intermittence, mon médecin de l’époque n’y a pas plus donner d’importance que cela. Donc je peux affirmer que ce test aurait dû être positif. J’espère que cela pourra t’aider pour ton sondage. Stéphanie Soto.

    J'aime

    1. Salut Steph S,
      Pour sortir de l’Enfer Vert,tu dois suivre une méthodologie très stricte au niveau Alimentation,et,c’est pas une mince affaire,mais surmontable une fois bien organisée.
      Stop gluten,sucre/glucide,lactose.
      En gros la voie du régime Cétogène.
      En même temps Artémisia Annua pour combattre les co-infections.
      Depuis que je pratique,80% de mieux être.
      Je vous offre les graines centredelaferme@gmail.com
      Attendre que la médecine conventionnelle vous vienne en aide?
      Je ne rêve plus depuis bien longtemps.
      Ce qu’il faut savoir:
      1/3 de vos revenus pour votre alimentation et 2/3 pour votre médecin.
      Qui paye le Porsche Cayenne garé devant la porte?Vous pardi.
      Le médecin à une obligation de moyens pas de résultat.
      Bien amicalement
      de Pédrini

      J'aime

  3. merci De Pédrini pour ton commentaire enthousiaste au sujet de l’enquête que j’ai lancé (il y a déjà 6 mois le temps passe vite). Le questionnaire est un travail d’équipe réalisé avec des médecins « éveillés » et des dizaines de Lymés qui ont testé et commenté la mise au point des questions durant plusieurs mois. Je suis loin d’avoir exploité toutes les données : il reste le « gros morceau » : l’analyse des traitements et leur niveau d’efficacité, mais ce que j’ai déjà publié démontre l’ampleur du problème et l’incroyable errance des patients. Il faut continuer à lutter pour que les choses changent !
    L’enquête est toujours ouverte, les réponses continuent à entrer et à alimenter les données. Merci à tous les participants !
    Bien sur merci à Aude qui gère ce blog depuis longtemps avec une foule d’informations toujours très intéressantes. Et bravo De Pédrini pour ce que tu a réussi à propos d’Artemisia Annua : un remède vraiment efficace et malheureusement interdit dans plusieurs pays… tu devrais créer un site dédié 😉

    J'aime

    1. Je suis en train de réfléchir sur cette idée qui me taraude depuis un certain temps,mais la création d’un site vu mes compétences en informatiques est un véritable challenge.
      Associée à une enquête type Google forms ce site devrait faire merveille,la problématique consiste au référencement,mais pas à la Page 50,dans les 15 premiers ça serait idéal.
      C’est comme combattre Lyme,tu imagines le niveau.
      Par contre je sais déjà ce que je mettrais tout en restant en conformité avec nos législations.
      Si tu veux m’aider je suis partant.
      Bien amicalement
      de Pédrini

      J'aime

  4. Merci AUDE,grâce à ton Blog,j’ai fait connaissance de Yves Lymeinfections froides.weebly.com/pourquoi.html
    Son enquête est un travail extraordinaire.
    Imaginons un instant que quelqu’un fasse la même enquête sur le Cancer,serait super extraordinaire.
    Son travail mérite une médaille,il faudrait en parler beaucoup plus,ce Monsieur à mis le doigt sur quelques choses de très pertinent.
    C’est un guerrier comme nous.
    Bien amicalement
    de Pédrini

    J'aime

  5. Ce qui est drôle ce que vous me remerciez toujours moi, pour mon investissement, mon message d’espoir et ma grande volonté, mais je voulais que vous sachiez que vous tous vous m’insufflez tout cela avec vos messages d’encouragement et de remerciement. J’ai l’impression que ce que je fais n’est pas vain et si j’ai pu ne serait ce que aider, ou aiguiller une poignée de personnes, eh bien je me dis que tout ce blog, les vidéos et toutes ces heures passées en valaient la peine !
    MERCI MERCI MERCI à vous tous qui interagissez avec ce blog et avec moi pour votre gentillesse et vos lumières, vos parcours, vos hauts, vos bas, tout ce qui fait qu’après 3 ans nous en sommes à 123 000 personnes passées par ce Blog et 300 000 pages vues !!!

    J'aime

  6. Bonjour à tous, je crois que si la plupart des médecins généralistes et hospitaliers basaient leurs diagnostics sur la clinique du patient et non sur des résultats biologiques, objectivables, les patients ne seraient pas autant obnubilés par les tests et garderaient leurs économies pour d’autres choses. Mais le revers des progrès technologiques de la médecine, c’est l’éloignement des médecins de la clinique; de plus en plus, ils n’examinent leurs patients que par le biais d’une machine. Hélas, il est difficile avec les moyens technologiques de quantifier la douleur, la fatigue, les capacités de concentration et mnesiques, les difficultés à se mouvoir… Les échelles d’évaluation ne reposent que sur la subjectivité du patient et devant la multitude de symptômes et la pauvreté des données biologiques, il est plus logique pour eux de relier tout cela à des troubles psychologiques ou psychiatriques. On ne diagnostique que ce que l’on connaît, les borrelioses, c’est 5 min dans les facs de médecine, 30secondes dans les écoles d’infirmière. Rechercher des tests plus fiables est un moyen de défense des patients pour revendiquer le droit d’être soignés, quand ils sentent que ce n’est pas dans la tête. Quel bénéfices secondaires tirent ils à s’isoler et s’endetter du fait de leur symptômes?
    Après, la lecture de ton blog et d’autres ouvrages de scientifiques tels horowitz, peronne et autres, m’ont permis de comprendre l’importance du terrain. Je crois qu’il est déterminant de l’immunité du patient, de sa propension à développer ou non des pathologies . Je crois que de nombreuses personnes sont porteuses de lyme ou d’autres agents infectieux, mais que la maladie ne s’exprimera que sur un terrain particulier. Si lyme, les pathologies autoimmunes, neurodégénératives, cancereuses ,…, explosent à l’heure actuelle, c’est que le terrain des humains a changé, forcément, car l’être humain d’un point de vue génétique lui ne s’est pas modifié ces 50 dernières années, par contre, son mode de vie, son alimentation, son environnement, si. Usage massif des antibiotiques (y compris dans l’élevage, ce qui se retrouve dans notre assiette), vaccins, biocides, agents neurotoxiques (insecticides…), augmentation exponentielle de la consommation de sucre (qui nourrissent les candidoses qui majorent la perméabilité intestinale),de gluten… tout nous mène à la disbiose, à la perméabilité intestinale, à l’inflammation, à des réponses immunitaires inadaptées. C’est probablement pour cela, que l’alimentation paléo , à condition qu’elle soit bio, apporte tant d’amélioration dans de nombreux troubles. Elle a une action directe sur les facteurs d’inflammation, de disbiose, de perméabilité intestinale.
    Les tests allemands sont probablement plus fins que nos tests français, peut-être parce qu’ils se sont penchés sur le problème des borrelioses plus tôt que nous. Ils profitent certainement de la mane financière que nous représentons, mais nos labo français ne s’en privent pas non plus. S’il revient de.nombreux positifs d’Allemagne, c’est aussi parce que les personnes qui s’y présentent n’y vont pas par hasard. Ce sont majoritairement des personnes qui, à la clinique, semblent positives à lyme, avec un long parcours derrière qui les a mené, et leur proches, symptomatiques ou pas. Et effectuer un test en Allemagne, ne relève pas de la responsabilité d’Aude, qui nous informe sur ce qu’elle vit et a vécu, sur ce qui existe et qu’elle connaît, qui nous donne des pistes , des liens et surtout un grand message d’espoir. Effectuer un test coûteux relève de la responsabilité de celui qui a décidé d’envoyer son sang et de payer la somme demandée au laboratoire.
    Merci pour ton cheminement Aude, ton investissement personnel , tes idées , c’est un grand soutien moral dans ce parcours difficile que nous menons.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci merci merci merci !!! Tu message est tellement vrai, tellement juste et reflète justement tout ce que j’essaie de mettre bout à bout. Mai sil est vrai que ce n’est pas toujours simple pour oi non plus, car je ne suis pas écrivain, pas bloggeuse pro, pas narratrice, d’organiser tout mes propos et de faire un résumé au fur et à mesure que mes recherches avances. Mais par contre ton message m’a fait prendre conscience que je vais devoir mettre à jour mes pages pour justement axer sur le fait du terrain de chacun qui est propice à la prolifération, de maladies tel que Lyme.
      Merci pour ton message qui me va droit au cœur et pour ton soutien !
      Lymicalement

      J'aime

      1. Merci Aude, mais c’est la lecture de ton blog qui m’a guidée dans mes recherches et menée à ces réflexions. J’admire l’énergie dont tu as fait preuve pour mener ce véritable travail, même dans les moments les plus difficiles. Tu es quelqu’un de positif et stimulant. C’est énorme pour beaucoup d’entre nous.

        J'aime

  7. Bonjour Aude,
    Pour ma part, je suis positive lyme à la Bca et au Luxembourg (résultats qui sont similaires à ceux de la Bca sur la souche notamment) mais suis négative partout en France y compris chez Barla.
    Et je suis très malade.
    Bonne journée
    Marie

    Aimé par 1 personne

  8. Aude est dans le vrai,c’est une vraie guerrière qui ne pleurniche pas,elle alerte avec un point d’interrogation et s’informe,ce qu’elle doit dire elle le dit sans détours.Cash.Si tout le monde en faisait autant à la place de se cacher.
    Être et ne pas paraître,le paraître est simple,la critique reste facile l’art est difficile.
    Aude,ne lâche rien,tu es devenue notre sentinelle.
    Bien amicalement
    de Pédrini

    Aimé par 1 personne

    1. Merci !!! votre message me touche ! En effet j’ai toujours été assez direct et ne me suis jamais laissée influencer par qui que ce soit, et ça sera toujours le but de ce blog, informer, questionner et avancer ensemble main dans la main pour un meilleur avenir pour tous !
      Encore merci !

      J'aime

      1. Pas de soucis la Guerrière,d’autres guerriers parcours ton Blog et sont avec toi,en cas de soucis,n’hésite pas,nous sommes là.
        Bien amicalement
        de Pédrini

        Aimé par 1 personne

  9. Bonjour,
    J ai envoyé mon sang dans un laboratoire vétérinaire a Lyon via le site DIAGNUCLEIS.
    Résultats négatif aux borélias mais positif a la Barthonella henselae. Ce qui confirmait mes ressentie personnels car après 2 ans de traitement aux plantes et huiles essentielles tous symptômes ont disparue sauf des symptômes correspondant au syndromes de raynaux stade 2 et des sortes de tendinites qui apparaissent et disparaissent des poignet aux épaules sans raisons.

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjour Aude,
    merci pour ton blog, toujours intéressant. Tu sais peut-être que je réalise depuis quelques mois une enquête Lyme. J’ai déjà 468 réponses très détaillées provenant de malades. J’ai donc immédiatement regardé ce qu’il en était des tests réalisés.
    90 malades ont fait un test Allemand ou Barla (LTT/Elispot ou Lymespot).
    Au total 62 positifs, 21 négatifs et 7 douteux.
    En creusant un peu plus loin, sur ces 62 positifs, 33 sont confirmés par un autre test positif (soit Elisa, soit Western Blot, soit même les deux et quelques tests PCR).
    Je crois que, comme toujours, il faut prendre les articles des médias « à la pincette ». Les tests allemands (et Barla) sont probablement réellement efficaces, et PAS TOUJOURS POSITIFS.
    En tout cas une chose est certaine : les malades sont très malades, il n’y a qu’à regarder quelques pages des résultats de l’enquête pour le constater, c’est terrible…
    A propos l’enquête est toujours en cours, les nouveaux participants sont bienvenus !
    Bien à toi,
    Yves B.
    lymeinfectionsfroides.weebly.com

    Aimé par 1 personne

      1. oui il faut toujours se questionner 😉 c’est plus prudent.
        Pour Lyme et co-infections la plupart des médecins se basent sur les symptômes. Ce sont souvent les malades qui insistent pour faire des tests plus poussés parce qu’ils ont besoin d’un diagnostic noir sur blanc, ce qui est compréhensible après tant d’années d’errance médicale. Les médecins que je connais disent en général qu’il est inutile de dépenser de l’argent pour ces tests, qui sont chers, non remboursés et jamais fiables à 100%…

        Aimé par 1 personne

  11. Bonjour, suite à ma positivité ( chez Dedimed en Allemagne) mon compagnon a fait le même test, il était négatif sur Lyme toutes les souchesVotre point de vue est très intéressant et la réflexion mérite d’être approfondie, j’espère que vous aurez beaucoup de réponses !!! Cordialement Céline Cambou

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour votre retour et votre réflexion, je suis ravie qu’il y ait des retours négatifs et justement la base de mon questionnement, cela prouve que tous les tests ne sont pas « faussés », mais des questions restent néanmoins en suspens 😉

      J'aime

  12. Bonjour J ai passé 3 semaines à la clinique BCA et mon épouse aussi et après ma vie a bien changé et je connais très bien le pb . J ai donc monté une fondation et j ai rencontré les « bons « médecins en Europe après 10 ans de galère …. vous êtes sur le bon chemin … Donc oui vous pouvez me tel sur BCA et bcp de choses … Jean-Baptiste POYLO

    Aimé par 1 personne

  13. Méfiance,méfiance
    Si ça coute cher,c’est une usine à Beurre,les allemands profite de la connerie des Français pour se faire du beurre sur le dos des Lymés.
    La porte reste grande ouverte,il vous chante la chanson,donnez donnez.
    ça discute aujourd’hui à Bruxelles pour savoir si nous allons être mangés à la sauce des casques à pointe en ce qui concerne Lyme.
    Bien amicalement
    de Pédrini

    J'aime

    1. Je m’excuse, mais ici je ne fais que partager mes expériences et mes recherches, qui avancent avec les années… Moi aussi j’en suis pour des milliers d’euros dans divers tests, mais c’est bien moi qui les ai payé et je ne remets le tord sur personne. Oui j’ai Lyme et j’étais déjà positif en France mais j’ai quand même pris la décision de refaire des tests là bas. Au jour d’aujourd’hui je ne fais de pub pour personne, et j’ai mis à jour les articles sur la BCA et Barla, mais j’informe quand même sur leur existence, en mettant en garde… Vous avez fait le choix de faire un test chez Dédimed, j’en cite d’autres aussi sur mon blog en indiquant les tarifs de chacun, mais je ne pense pas qu’il soit juste de m’incriminer pour cela !
      Vos tests sont revenus positifs ou négatifs ? Si positif il se peut que vous ayez Lyme, et je ne dis pas qu’aucun retour positif n’est pas vrai, je remets juste en question certains retours sur des personnes en pleine santé et qui soient quand même revenus positifs…
      Lymicalement

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :