Une nouvelle annee sur les chapeaux de roues

Bonjour à tous.

Tout d’abord tous mes voeux de santé, de bien être, de bonheur, de joie !!!!

Je venais prendre un peu de vos nouvelles. Comment allez vous ? Suivez vous un traitement en ce moment ? Une régime alimentaire particulier ?

C’est toujours moi qui parle de moi ici alors pour une fois je souhaite être à votre écoute 😊😉

Lymicalement

Aude

Publicités

13 commentaires sur “Une nouvelle annee sur les chapeaux de roues

Ajouter un commentaire

  1. bonjour
    pour ma part rien de bien nouveau , Apres deux annees sous antibio recommendes par le Bca
    à augsburg , sans reel amelioration , j ai du arreter tous traitement car l exces d antibio ma declancher une sur- infection au niveau de l’ intestin grele ( appelé SIBO ou Small Intestin Bacterie
    Overload) quie est tres difficile a traiter. Je fais donc tres attention a ce que le mange de maniere a stimuler au mieux mes defenses immunitaires;
    a bientot

    J'aime

  2. Bonjour,
    De mon côté, le moral n’est pas au beau fixe. Je ne faisais que des pas en avant, sous traitements à base de plante suivi par une médecin spécialisée Candienne. J’ai voulu arrêté et faire un break avec tout ca. J’ai tenu 9 semaines avec très peu de symptômes, hormis toujours cette fatigue. Puis lorsque j’ai vu que les symptômes revenaient, j’ai repris mon traitement, c’est pas dire il y a 3 semaines. Depuis: grosse fatigue, maux de tête, frissons.
    Ma médecin m’a parlé du programme Lyme-N auquel elle voudrait m’inclure puisqu’il est au stade experimental. vous connaissez? Je ne trouve rien là dessus sur Internet alors je ne suis pas très chaude pour me lancer à l’aveugle dans l’aventure. Elle dit que c’est très prometteur, et qu’au dernier congrès mondial on ne parlait que de ça. Il s’agit de produits naturels, une combinaison de minéraux, non toxiques. Ils agissent comme un antimicrobien, de très petite taille et absorbés par le biais d’une nébullisation. Ainsi, leur petite taille et leur forme gazeuse permet qu’ils aillent dans tous les coins de l’organisme et qu’ils pénètrent les membranes des bactéries/virus (je vous résume ce que j’ai compris). Le traitement dure 2 mois. Durant cette période, tous les jours à la même heure il faut respirer le produit en nébullisation pendant un temps déterminé… 4000$ … Affaire à suivre.
    Bon courage Aude. Vous avez l’air d’avoir trouvé ce qui vous convient.
    Bises Julie

    J'aime

  3. Bonjour à tous, bonjour Aude, je suis vraiment heureuse pour toi, que ta santé aille mieux et que ton dynamisme soit de retour, cela se sent au titre de ton message.C’est un baume au coeur pour moi, un message d’espoir. Je te remercie énormément pour ce blog que tu animes et qui nous soutient tous beaucoup. Et cela n’a pas de prix! 🙂
    Je voulais réagir sur les propos de Richard, dont je partage le point de vue. À mon avis, s’il règne une telle omerta sur les vaccins et le lyme, c’est qu’il est plus intéressant pour l’industrie pharmaceutique d’en traiter les dégâts à long terme, que d’en éviter la cause ou d’apporter un traitement précoce et efficace. Les vaccins et lyme sont causes de nombreux disfonctionnements immunitaires et pathologies dégénératives, qui représentent une manne financière colossale pour l’industrie pharmaceutique et ce, sur de nombreuses années. Alors, quel intérêt pour elle de supprimer les vaccins contenant des adjuvants à base de métaux lourds ou de dépister et traiter convenablement lyme et ses coinfections? C’est triste d’en arriver à ce constat, mais c’est une réalité. De même pour l’alimentation: il suffit de regarder les prospectus publicitaires, tout ce qui est accessible et bon marché est nuisible à la santé, ce qui est sain est onéreux. Et quand on y réfléchit , toute cette nourriture bon marché est arrosée par monsanto ou bayer désormais, comme s’ils se préparaient le terrain. Je divague peut-être, mais le fonctionnement du monde à la source du disfonctionnement du corps humain me désole. J’en viens à penser que le lyme et son expansion n’est que le reflet du malaise de notre civilisation.
    Par ton blog, Aude, tu diffuses et promues une hygiène de vie saine, tu permets la prise de conscience du lien entre alimentation et santé. J’y ai trouvé de nombreuses recettes pour mes enfants et j’espère par ce partage, les éduquer et les protéger de la maladie ( ma première morsure responsable de troubles articulaires et autres est antérieure à mes grossesses). Je finirai donc ce message en te disant encore MERCI, merci également à Richard pour ses réflexions et recherches enrichissantes. Bon courage à tous !!!

    J'aime

  4. Bonjour, Je vous souhaite également une bonne année et surtout une meilleure santé…. Ma vie autour de Lyme se résume ainsi depuis 2015 : J’ai eut pris des antibiotiques et anti inflammatoires pendant plus d’un an et demi sans amélioration au contraire. Grâce à l’ami naturopathe de mon conjoint j’ai suivi un régime alimentaire bien défini mais draconien avec des compléments alimentaires en janvier et février 2018 et je me suis sentí revivre jusqu’en juillet dernier. Depuis je ne suits plus aucun régime et ne prends aucun médicament mais les douleurs sont là de nouveau insupportables et plus invalidantes et différemment localisées. Voilà mes dernières nouvelles…. Mais et vous ? Amicalement Florence

    J'aime

    1. Bonsoir Florence. Merci je vais très bien de mon côté. Je ne peux me permettre aucun écart de gluten mais je n’ai pas été autant en forme depuis des années et cela ne fait que s’améliorer. Je souhaite à chacun d’entre vous de retrouver cette énergie et forme !!
      Merci d’avoir pris de mes nouvelles.

      J'aime

  5. Objet : LYME « CAMP » en France – intérêt, faisabilité ??

    Salut Aude,

    D’abord, Bonne Année aussi !
    (Et j’espère que le gestionnaire de votre site va vous bien rémunérer en 2019.)

    Je vous écris afin de savoir s’il y a un intérêt parmi vos contacts, d’organiser un rencontre des personnes touchées par la maladie de Lyme. (Un peu comme le Lyme Camp que l’américain a fait il y a quelques années.)

    A envisager une rencontre de quelques jours à une semaine dans un lieu sans ondes, AUTOGÉRÉ pour réduire les frais. L’accent de la rencontre serait mis sur l’entraide où chaque participant pourrait contribuer en fonction de sa connaissance et ses expériences.
    Possibilité d’inviter des spécialistes (si financement trouvable).

    Merci d’avance pour votre attention et réponse éventuelle.

    Cordialement,

    Martin

    J'aime

    1. Bonsoir. Je comprends pas bien vitre remarque sur ma rémunération. la pub me sert juste à payer mon nom de domaine et le site wordpress. Vous croyez vraiment que je me ferai de l’argent sur le dos des malades ???? C’est que vraiment vous me connaissez pas !

      Des rencontres de malades de lyme il y en a partout en France. Suffit d’être renseigné. Mais ce n’est pas mon envie.

      Lymicalement

      J'aime

  6. Bonjour Aude,

    Aude vous êtes une belle âme charitable et merci pour tous les conseils que vous distillez à tous les malades. On ne peut qu’admirer votre combat journalier.

    Comme je l’ai déjà expliqué dans un commentaire précédent je suis un ancien professionnel de la santé de 82 ans qui traine maintenant un Lyme chronique depuis plus de 25 ans. Il est vrai que mon cas n’a rien de comparable avec le vôtre au niveau douleurs et qualité de vie car j’ai toujours essayé de mettre en pratique les quelques connaissances médico-pharmaceutiques que j’ai. Cette situation handicapante m’a pourtant gâché la totalité de ma retraite et celle de mon épouse ce que je déplore amèrement pour elle. Après moultes analyses en France toujours « équivoques » (Elisa et Western Blot !!!!!) c’est en Allemagne que le bon diagnostic a été établi avec 5-6 co-infections supplémentaires probablement aussi virulentes que la borréliose elle-même. Encore aujourd’hui j’ai souvent des doutes sur l’ensemble des résultats car AUCUNE analyse au monde n’est vraiment fable. Il n’y a que la clinique qui peut le confirmer.

    Stabiliser le terrain et l’intestin est primordial pour faire réagir le système immunitaire au maximum et là, la Paléo, est d’une importante composante. Un malade sous antibiothérapie nécessaire dans les cas graves a bousillé son biotope intestinal à vie et sera obligé de prendre des pré et pro biotique probablement à vie également. Moi je suis arrivé à stabiliser mon état avec des extraits de plantes « Nutramédix » Mon problème actuel est qu’à mon âge j’ai un mélange d’autres multiples pathologies et personne ne sait en faire le tri et ne sait jamais quel est l’élément à traiter en premier.

    Je termine sur un élément qui rejoint totalement celui d’Aude. NE PERDEZ JAMAIS espoir, battez-vous tous chacun avec ses propres armes, même si je suis obligé de constater l’échec total de nos autorités sanitaires officiels concernant cette maladie. Comme le dit le Dr. De Lorgeril « Aucun de nos derniers ministres de la santé ne connait vraiment le dossier des vaccins (j’en ai eu entre 30 et 40 ans ma vie qui m’ont aussi démolis) ni celui des maladies comme le Lyme » Il n’a d’ailleurs aucun intérêt à le connaitre car il y a trop de fric en jeu et les lobbies pharmaco-médicaux font que tout pour que cette maladie reste le plus longtemps à l’ombre et soit occulté au maximum le plus longtemps possible.

    Je vous souhaite à tous et à toutes le meilleur pour 2019 et BON COURAGE.

    Richard.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :