La détox de l’organisme

8013406_origLe régime alimentaire, est une des bases de la réussite du traitement. Les médicaments seuls ne suffissent pas pour réussir à combattre la maladie.

Le système immunitaire, souvent très bas chez les malades de Lyme, est aussi une des causes de nos nombreuses infections. Il faut voir la chose dans son ensemble.

Un système immunitaire bas, affaibli votre organisme, qui laisse libre court aux bactéries et infections, qui vous rendent plus malades, qui affaiblissent votre système immunitaire, etc…

Donc il faut commencer par rebooster le système immunitaire, ajuster son alimentation, accompagné d’antibiotiques et autres médicaments, car le système immunitaire sera plus fort, combattra ainsi mieux les bactéries et infections, et moins il y en aura, plus les médicaments seront efficaces, plus le système immunitaire sera fort, etc…

Je ne vais rien vous apprendre en disant que l’alimentation de nos jours, n’a rien a voir avec celle d’il y a 70 ans, et que l’on ne peut pas dire qu’elle se soit améliorée. La société actuelle consomme de plus en plus de plats préparés, contenant énormément de sucres, de sels, d’additifs…

Le « régime », je n’aime pas appeler cela un régime, pour moi c’est plus un rééquilibrage de l’alimentation, qui est conseillé de suivre aux personnes atteintes de la maladie de Lyme, est certes lourd, mais a fait ses preuves.

On élimine donc le plus possible le sucre, par sucre, j’entends le sucre transformé, celui qui de toute façon est pas très bon pour la santé, mais pour les bactéries c’est un festin. Celles-ci se nourrissent du sucre, et de plus cela favorise l’inflammation.

On élimine aussi tous le gluten, les produits laitiers, le café, le thé et l’alcool et on diminue l’apport en viande rouge. On élimine aussi les boissons gazeuses ainsi que les sodas.

On repart sur de bonnes bases, de viande blanche, pas trop grasse, de légumes, sous toutes les formes et de fruits. En soit, et ce pour toute personne, cela ne peut pas faire de mal.

Par contre il y a aussi clairement des aliments qui sont à privilégier.

  • L’ail, le principe actif contenu dans l’ail est l’allicine, qui possède des propriétés antibactériennes, antifongiques et antiparasitaires, veillez à ne pas en surconsommer, son effet destructeur sur les bactéries responsables de la Maladie de Lyme pourraient entrainer un syndrome de Herx. Cet aliment est également très bon pour détoxifier son corps des métaux lourds.
  • Le Citron, aliment au pouvoir incontestable de détoxification. Que ce soit le jus de citron, le zeste, riche en minéraux et vitamines C, n’hésitons pas à en consommer.
  • Le persil, activateur naturel du Glutathion dans le foie. Le Glutathion est le principal agent détoxifiant de notre organisme, de ce fait il est important d’en consommer, afin de réduire l’intensité des réactions de Herxheimer.
  • Le curcuma, l’ingrédient actif du curcuma responsable de son intense couleur jaune est la curcumine. Il est couramment utilisé pour réduire l’inflammation chez les personnes atteintes de la maladie de Lyme, particulièrement au niveau de la gestion de la douleur.Elle a des très grands pouvoirs détoxifiants. Néanmoins, attention, elle pourrait induire des Herx en détruisant les bactéries.
  • Le basilic, est un aliment très utile dans la réduction d’inflammation. Il contient de l’eugénol, un constituant qui a la capacité de bloquer l’enzyme cyclo-oxygénase. En bloquant cette enzyme, la douleur et l’inflammation sont simultanément réduites.
  • L’huile d’olive extra vierge, non filtré c’est encore mieux. L’huile d’olive contient des propriétés anti-bactériennes dont l’efficacité a été démontré dans la lutte contre contre certaines infections à mycoplasmes et la maladie de Lyme, comme un antimicrobien secondaire.
  • Le choux, toutes sortes de choux, contiennent du souffre naturel. Le souffre augmente la quantité de bile dans le foie et ceci et nécessaire pour aider le corps à se détoxifier et à combattre Lyme.

Mais seuls les aliments ne suffisent pas à la détoxification, il est essentiel d’allier le plus grand nombre de façons, pour mettre toutes les chances de son coté. Nous allons donc voir les autres choses à ne pas négliger :

Il est très important de boire en grandes quantités de l’eau, ou de l’eau avec du citron, des tisanes, du thé décaféine, ceci afin d’éliminer toutes les mauvaises toxines dans votre corps dû au traitement antibiotique.

Et toujours pour les mêmes raisons de détox, il faut essayer de transpirer au maximum, les saunas à infrarouges sont reconnus pour être un très bon moyen pour vous aider à monter en chaleur en profondeur et ainsi ouvrir vos pores et laisser d’échapper les toxines profondément ancrées.

Le sport est également très important, plus facile à dire qu’a faire me direz vous. Et je suis de loin la dernière personne qui dira le contraire, mais la bactérie responsable de la Maladie de Lyme, n’aime pas la chaleur et non plus l’oxygène, le sport est donc un très bon moyen de combattre sainement la bactérie, tout en refaisant bouger votre corps. Ici je ne parle bien sur pas de courses de 10km, je parle de marche à pied, de petites courses à pied, de vélo. Chacun à son rythme.

Et naturellement comme cité dans l’article sur le traitement, il est nécessaire d’apporter des compléments alimentaires, probiotiques à notre corps afin de faire face à ces très grands changements pour lui.

Je tiens à rappeler que ces informations ne sont qu’a titre informatif. Toute personne réagi différemment aux médicaments, aliments, etc… Il est donc important, le plus possible de se faire suivre par un médecin. Les informations contenues dans ce site sont toutes issues, soit de ma propre expérience, soit d’associations, soit l’ILADS, etc…

Publicités